Mgr Dominique Le Tourneau

Accueil > Livres > L’itinéraire juridique de l’Opus Dei

L’itinéraire juridique de l’Opus Dei

Auteurs : Amadeo de FUENMAYOR, Valentín GOMEZ-IGLESIAS, José Luis ILLANES

Histoire et défense d’un charisme, Paris, Desclée, 1992, 814 pages

Traduit de l’espagnol par D. LE TOURNEAU et J.-P. SCHOUPPE

Le 28 novembre 1982 l’Opus Dei était érigé en prélature personnelle de portée internationale par Jean Paul II. Ainsi prenait fin un long cheminement juridique voulu par Saint Josémaria Escrivá depuis qu’il avait fondé le 2 octobre 1928 cette institution, destinée à diffuser parmi des personnes de toutes conditions sociales l’appel évangélique à la sainteté au milieu des occupations ordinaires.

C’est ce processus long et complexe mené à bien dans une fidélité exemplaire au charisme de la fondation tant de la part de Saint Josémaria que de son successeur Mgr del Portillo qui est relaté ici avec précision et souci de vulgarisation par des auteurs particulièrement qualifiés qui ont examiné avec une grande rigueur historique de nombreux documents inédits.

Ces textes sont reproduits intégralement et dans leur langue originale dans des annexes. Le phénomène pastoral radicalement original de l’Opus Dei n’a évidemment pas trouvé tout de suite sa traduction juridique. Il a pris forme progressivement grâce à l’élan du fondateur encouragé par l’évêque de Madrid ville dans laquelle l’Œuvre était née.

Dès 1941 l’Opus Dei reçoit sa première approbation diocésaine. En 1947 il était érigé en institut séculier de droit pontifical statut qu’il a conservé jusqu’en 1982 mais qui pour le fondateur ne pouvait être que provisoire. Entre autre parce qu’il ne tenait pas suffisamment compte de la nature essentiellement séculière de l’Opus Dei.

Ce livre est une véritable histoire de la fondation et du développement de l’Opus Dei en même temps qu’une explication de son esprit propre. Il ne sera plus possible d’écrire dorénavant sur l’Opus Dei sans tenir compte de cet ouvrage fondamental.

Chez Le Laurier